Vous souhaitez créer une association pour défendre une cause, promouvoir des valeurs ou encore développer un projet commun avec d’autres personnes ? La création d’une association requiert de suivre plusieurs étapes importantes. Dans cet article, nous vous proposons un guide détaillé pour vous accompagner dans cette démarche et mettre en place votre association de manière optimale.

1. Définir l’objet et les statuts de l’association

Avant toute chose, il est essentiel de déterminer l’objet de votre association, c’est-à-dire le but poursuivi par celle-ci. L’objet doit être précis et conforme à la législation en vigueur. Il est également nécessaire de rédiger les statuts de l’association, qui constituent le cadre juridique dans lequel elle évoluera. Les statuts doivent notamment préciser :

  • Le nom de l’association
  • Son siège social
  • Ses objectifs et son mode d’action
  • Les modalités d’adhésion et les droits et obligations des membres
  • La composition du bureau (président, trésorier, secrétaire…)
  • Les modalités de modification des statuts et de dissolution de l’association.

N’hésitez pas à consulter des modèles de statuts pour vous aider dans leur rédaction.

2. Constituer un bureau et tenir une assemblée générale constitutive

Une fois les statuts rédigés, il est temps de désigner les membres du bureau de l’association. Ceux-ci sont généralement élus par les membres fondateurs lors d’une assemblée générale constitutive. Cette réunion permet également de valider les statuts et de prendre des décisions importantes pour le démarrage de l’association (budget prévisionnel, plan d’action…). Il est indispensable de rédiger un procès-verbal de cette assemblée, qui attestera officiellement de la création de l’association.

3. Déclarer l’association en préfecture

La déclaration de votre association auprès de la préfecture ou sous-préfecture compétente est une étape cruciale pour lui donner une existence légale. Vous devrez fournir :

  • Le formulaire cerfa n°13973*03 dûment complété
  • Les statuts en deux exemplaires, datés et signés par au moins deux membres du bureau
  • Un exemplaire du procès-verbal de l’assemblée générale constitutive
  • La liste des membres du bureau avec leurs coordonnées.

Sachez que cette démarche peut également être effectuée en ligne via le site service-public.fr.

4. Publier un avis dans un journal d’annonces légales

Afin d’informer le public de la création de votre association, vous devez publier un avis dans un journal d’annonces légales habilité. Cet avis doit comporter :

  • Le nom et l’objet de l’association
  • Le siège social et éventuellement l’adresse de gestion
  • La date de l’assemblée générale constitutive.

Le journal vous délivrera une attestation de parution, qui pourra vous être demandée lors de certaines démarches administratives.

5. Obtenir un numéro SIRET et ouvrir un compte bancaire

Pour faciliter la gestion de votre association et lui permettre d’effectuer des transactions financières, il est recommandé d’obtenir un numéro SIRET auprès de l’INSEE et d’ouvrir un compte bancaire dédié. Vous devrez fournir le récépissé de déclaration en préfecture ainsi que les statuts pour réaliser ces démarches.

6. Adhérer à une fédération ou un réseau associatif

Pour bénéficier de conseils, d’aides financières ou encore de formations, pensez à adhérer à une fédération ou un réseau associatif lié à votre domaine d’action. Cette adhésion peut également vous permettre de bénéficier d’une meilleure visibilité et crédibilité auprès du grand public et des partenaires potentiels.

7. Communiquer et promouvoir l’association

Dernière étape : faire connaître votre association ! Pour cela, n’hésitez pas à :

  • Créer un site internet et des comptes sur les réseaux sociaux
  • Réaliser des supports de communication (affiches, flyers…)
  • Participer à des événements locaux et nouer des partenariats
  • Solliciter les médias pour relayer vos actions.

En suivant ces différentes étapes, vous mettez toutes les chances de votre côté pour créer une association solide et pérenne. N’oubliez pas que la réussite d’une association repose avant tout sur l’engagement de ses membres et la capacité à fédérer autour d’un projet commun.