Il ne suffit pas d’être un juriste pour devenir notaire. Des études spécialisées sont obligatoires ainsi que des stages professionnels. Il faudra également les valider. Pour ceux et celles qui souhaitent entrer dans le domaine et se professionnaliser dans ce métier, quelle est la formation à privilégier ?

Des études de droit et plus encore

Il faut avoir des diplômes en droit pour pouvoir prétendre au métier de notaire. C’est la base et le passage obligé. La loi impose que tous les intéressés aient au moins une Licence (bac+3) et un Master1 en Droit (Bac+4). Certains commencent par des BTS en Notariat pour se spécialiser ensuite. Après, vous pouvez suivre des formations sur le :

  • droit de la famille,
  • droit de succession,
  • droit des affaires,
  • droit immobilier,
  • droit des entreprises,
  • etc. 

Ces exigences tiennent au fait que le notaire est un auxiliaire juridique. Il doit avoir toutes les connaissances suffisantes pour répondre aux besoins de ses clients et apporter les solutions légales y afférentes.

Les diplômes dans un parcours universitaire

Après le Master en Droit, vous pouvez passer par une université. En tout, vous devriez compter au moins 7 années après le bac étant donné qu’il faut un bac +7 pour y parvenir. Pour cela, intégrez un office notarial pour un stage en même temps que les études après le Master. Il faudra ensuite 2 ans de plus après le Master pro droit notarial.

Le stagiaire bénéficie d’une aide et d’une formation du CNEPN (Centre national d’enseignement professionnel notarial) en université. De là, vous aurez un DSN (Diplôme supérieur de notariat), le seul diplôme pouvant ouvrir directement les portes d’une étude dans laquelle un travail d’assistant vous sera assigné. Évidemment, un mémoire sera requis pour pouvoir valider vos acquis. Jusque là, vous restez un notaire assistant. Plus tard, vous pouvez demander un examen technique pour être titularisé.

Passer par une formation professionnelle ou par un stage

Il existe plusieurs Centres Régionaux de Formation Professionnelle Notariale (ou CRFPN) sur toute la France. Ils prodiguent une formation d’une année qui devrait aboutir à un Diplôme d’Aptitude aux Fonctions de Notaire (DAFN). Ensuite, un stage de 2 ans est exigé, à la suite de quoi une titularisation sera faite. Il faut cependant avoir un Master en droit pour pouvoir s’inscrire au concours.

Pour ceux qui ont un Diplôme de 1er Clerc ou qui sont dans la profession depuis 7 ans peuvent passer un examen interne. S’il est validé, ils pourront devenir « notaire attitré ». Comme ils disposent déjà de la qualification, de l’expérience, de la compétence, ils peuvent passer directement cet examen. Il s’agit de la voie interne, uniquement pour les clercs de notaire.